Comment se finance le déploiement de la fibre en Limousin ?

Garantir l’accès de tous au très haut débit en emmenant la fibre jusque dans les zones les plus reculées de Corrèze, de Creuse et de Haute-Vienne représente un investissement de 380 millions d’euros environ. 100% public, ce projet majeur est co-financé par l’Europe, l’État, la Région Nouvelle-Aquitaine, les Départements, ainsi que des Collectivités locales concernées par les travaux.

Le modèle économique mis en place par DORSAL et son délégataire Nouvelle Aquitaine THD*, en charge de la commercialisation du réseau, garantit un retour sur investissement rapide, grâce aux loyers payés par les fournisseurs d’accès pour utiliser le réseau. Ces revenus accessibles dès les premières années permettent de financer la suite des déploiements ou de rembourser les emprunts.

* La Société Publique Locale NATHD (Nouvelle Aquitaine Très Haut Débit) commercialise et exploite, via une délégation de service public, le réseau fibre déployé par DORSAL, qui en est actionnaire.

 

Comprendre le cheminement des recettes

 

Un coût moyen de 1700€ par ligne déployée

(1 ligne = 1 foyer ou 1 local d’activité raccordable)

Grâce à la solidarité territoriale, quel que soit le coût réel des travaux, la participation de chaque territoire se calcule sur la base d’un montant unique par foyer à raccorder (au-delà du soutien de la Région, de l’Etat et de l’Europe).