Fibre optique, mode d’emploi

Le déploiement de la fibre optique jusqu’au domicile de l’usager  (FFTH, de l’anglais « Fiber to the Home » qui signifie littéralement en français : fibre optique jusqu’au domicile) suit trois grandes étapes.

1 -La fibre est installée dans la rue (déploiement horizontal).

L’utilisation des infrastructures existantes est privilégiée chaque fois que possible (réseaux filaires aériens, fourreaux souterrains). Dans le cas contraire, le déploiement de la fibre optique nécessite la  réalisation de travaux de génie civil au travers de tranchées.

2- La fibre est installée dans la colonne montante de l’immeuble, pour l’habitat collectif (déploiement vertical).

L’accord de la copropriété est un préalable. À noter que depuis le 1er avril 2012 (date de dépôt du permis de construire), les nouvelles constructions sont systématiquement équipées de la fibre. La loi prévoit par ailleurs que le fibrage de l’immeuble se réalise sans frais pour le(s) copropriétaire(s) et les occupants.
Dans les zones d’intervention publique c’est l’entreprise missionnée par DORSAL qui réalise cette étape. Dans les agglomérations de Limoges, Brive, Tulle et Guéret, il s’agit de l’opérateur historique Orange. Le réseau déployé reste cependant accessible à l’ensemble des opérateurs, pour que chaque utilisateur puisse choisir son fournisseur de services.

3- L’opérateur installe la fibre à votre domicile à la souscription de l’abonnement.

Cela consiste à poser une prise optique dans votre logement. Dès lors, quel que soit l’opérateur d’immeuble ayant réalisé la colonne montante, les habitants ont le choix du fournisseur d’accès à internet.

Pour les maisons individuelles

  • Si la ligne téléphonique est enterrée, il revient au propriétaire de fournir un passage «en bon état» dans les fourreaux existants. Si ce n’est pas le cas, la création de la tranchée est donc à sa charge.
  • Si la ligne téléphonique est aérienne, la fibre optique suivra le chemin aérien